Afrikaans signifie « africain » en néerlandais

Dans l’esprit de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, je me suis rendu compte dernièrement que la troisième langue la plus parlée d’Afrique du Sud, l’afrikaans, est une langue germanique.

Selon Wikipédia, les langues germaniques les plus parlées sont l’anglais, l’allemand, le néerlandais, les langues scandinaves et l’afrikaans. Il est tout de même surprenant de voir une langue sud-africaine se détacher ainsi du tableau!

La raison est simplement que l’Afrique du Sud a d’abord été colonisée par les médaillés d’argent de la Coupe du monde 2010 avant de tomber sous la domination britannique. En effet, les néerlandais ont précédé les anglais en Afrique du Sud tout comme ils l’ont fait à New York alors que la ville s’appelait « New Amsterdam ».

L’afrikaans est parlé par 13% de la population sud-africaine.

Référence : Afrikaans – Wikipédia

Publicités

Survivre à l’islandais : -vík (f) = baie

adfaf

Mývatn signifie Lac aux mouches et la raison devient assez évidente quand on arrive dans la région.

Quand on voyage en Islande, il est facile d’identifier la nature d’un lieu par la terminaison de son nom. Vík signifie « baie », donc Reykjavík, Keflavík et Húsavík sont des noms de villes situées dans une baie.

Cette façon de nommer les villes, les rivières, les chutes, les montagnes, les glaciers, les rues, etc. est très consistante en Islande.

Voici une liste de suffixes utiles où le genre du nom apparaît entre parenthèses (masculin, féminin ou neutre) :

Suffixe Signification Exemples
-á (f) rivière Skyndidalsá
-dalur (m) vallée Möðrudalur
-ey (f) île Grímsey, Heimaey
-fell (n) montagne Skaftafell
-fjall (n), -fjöll (pluriel) montagne, volcan Hverfjall
-fjördur (m) fjord Seyðisfjörður, Siglufjördur (certaines villes portent tout simplement le nom du fjord où ils se trouvent)
-foss (m) chute d’eau Dettifoss, Hengifoss
-gata (f) rue Glerárgata
-göng (n) tunnel Hvalfjarðargöng
-jökull (m) glacier Vatnajökull
-lón (n) lagon Jökulsárlón (jökull, á et lón : lagon de la rivière de glacier)
-nes (n) péninsule Reykjanes
-ós (m) estuaire Hofsós
-sandur (m) désert Mýrdalssandur
-vatn (n) lac Mývatn
-vegur (m) rue Laugavegur
-völlur (m), -vellir (pluriel) champ, plaine Þingvellir

Eyjafjallajökull

Avec les mots ci-dessus, on peut facilement décortiquer le nom qui est apparu dans les médias suite à l’éruption du volcan islandais. Le mot se décompose ainsi : eyja-fjalla-jökull ou îles-montagnes-glacier. Ici, eyja et fjalla sont au pluriel et sous forme de complément de nom – génitif pour les latinistes – , ce qui explique la différence entre ey et eyja et fjöll et fjalla.

Le mot signifie donc, traduit librement, glacier-des-montagnes-des-îles en faisant probablement référence aux îles Vestmann non loin du glacier. D’ailleurs, il faut remarquer que ceci n’est pas le nom du volcan mais le nom du glacier en dessous duquel se trouve le volcan qui se nomme Eyjafjöll ou montagnes-des-îles.

Référence : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eyjafjallaj%C3%B6kull